Une dédicace pleine de surprises !

Mis à jour : mars 29


Samedi 12 Décembre, les intempéries se sont calmées durant quelques heures, permettant à mes futurs lecteurs de venir à ma rencontre sans être trempés !


Arrivé en avance, j'ai le plaisir de retouver l'ami Didier C. devant la porte. Nous avons patienté ensemble en devisant, jusqu'à l'arrivée d'Alexandre, un des sympathiques libraires du Chameau Malin.


Cette librairie n'est pas comme les autres. Elle n'est pas "généraliste" mais orientée vers les ouvrages traitant de l'Histoire de la Région, de ses habitants, de son patrimoine. On y trouve des livres écrits par des auteurs du cru. Il y a aussi nombre de beaux livres, des livres d'Art et de superbes objets artisanaux. Vous ne la connaissez peut-être pas, alors cela vaut le coup de la découvrir !


Quelques minutes plus tard, me voilà bien installé au fond de la boutique, dans le respect des distanciations physiques en vigueur, masqué, et hydro-alcoolisé (amusant comme terme, non ?).

J'ai apporté avec moi quelques exemplaires supplémentaires de "La dernière vie des Immortels" dans un carton. Cela représentait à ce moment-là le poids de mes espoirs ou celui de mon orgueil, au choix.


La séance de dédicace devait durer deux heures et elle commença sur les chapeaux de roues.

Bien sûr, nombre de mes amis sont là pour cette occasion, certains ayant déjà lu mes écrits, que ce soit "#Fantastic" ou "Undercypher", d'autres profitant de ce nouveau titre pour venir me saluer.

Il y a aussi des personnes que je ne connais pas, attirées par le sujet du livre qui a été présenté sur le site de la librairie ou sur ma page Facebook.

A tous je laisse mes coordonnées pour que je puisse avoir de vrais retours sur mes écrits. C'est là mon véritable salaire, savoir ce que mes lecteurs ont éprouvé !


Le temps s'enfuit, la librairie ne désemplie pas...

Les sourires sont présents sous les masques, cela se voit dans les yeux. J'aimerais prendre le temps d'évoquer de vieux souvenirs, mais la porte ne cesse de s'ouvrir.

Mon stylo chauffe, tant et si bien qu'au bout d'une heure, Alexandre me dit que son stock est épuisé, et que... j'ai bien fait d'apporter d'autres exemplaires !


Et les bonnes surprises ne vont pas s'arrêter là. Alexandre vient soudain me prévenir qu'une journaliste de RCF Radio Maguelonne vient de téléphoner. Elle a lu l'article paru dans Midi-Libre l'avant-veille et veut venir m'interviewer.

Isabelle Khodr Le Bris s'est donc jointe à nous en fin de séance pour une discussion à bâtons rompus enregistrée sur dictaphone numérique.


Au bilan de cette journée, des étoiles pleins les yeux, de belles rencontres, de la joie et de la bonne humeur, avec un joli bilan ; vingt-deux livres vendus en deux heures.

Honnêtement, je ne pensais pas en voir partir autant.


Merci à celles et ceux qui sont venus, qui ont pris un livre pour eux, pour un proche...

Cette année, pour moi, Noël c'était le 12 décembre !


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout